Marc Ravalomanana se fâche après Rakamisilahy et suspend les projets pour Manakara
En déplacement hier dans le sud-est, plus précisément à Manakara, le président de la République Marc Ravalomanana s’est de nouveau illustré par son comportement.
 
Il y était descendu pour voir l’état d’avancement des travaux routiers en cours actuellement sur l’axe RN 7-RN 12, partant d’Alakamisy-Ambohimaha jusqu’à Farafangana en passant par Vohiparara, Ikongo, Manakara et Mananjary. Apparemment, ces travaux l’ont satisfait.
 
Par contre, il n’aurait pas du tout été satisfait du comportement du maire de Manakara, Martial Rakamisilahy, à qui il a adressé de sévères remontrances en raison du fait que ce dernier n’était pas venu l’accueillir à sa descente d’avion, et que par ailleurs, l’aurait plus ou moins snobé au moment où il a pris place dans la tribune des officiels, lors de la traditionnelle rencontre avec la population de la localité visitée.
 
D’après Martial Rakamisilahy lui-même, « tout a été organisé par le Tim. On m’a dit que ma présence à l’aéroport n’était pas indispensable et qu’il suffisait que je sois présent au meeting… J’avais déjà préparé mon discours, mais je ne sais pas quelle mouche a piqué le président quand il est monté à la tribune et a demandé à prendre la parole en premier. Je ne m’attendais pas du tout à cette situation. Il m’a fait de sévères remarques, insistant surtout sur le fait que je lui suis plutôt indifférent. Aussitôt après, c’est lui qui a réorganisé le protocole en annonçant que seuls le chef de district, le chef de région et lui prendront la parole, alors qu’il y avait aussi des parlementaires et le chef de la délégation spéciale de la province de Fianarantsoa qui étaient là… Personnellement, je n’entends pas faire grand cas de cette attitude du président de la République. Pour la simple raison qu’il n’a peut-être pas été informé de cette organisation du Tim. Par contre, je déplore le fait qu’il n’a pas mâché ses mots pour me dénigrer publiquement, allant jusqu’à décider que tous les projets en cours pour le développement de Manakara seront suspendus. Or, depuis ses recommandations lors de son précédent passage à Manakara, j’ai déjà réalisé presque tous les travaux qu’on m’a demandé de faire, entre autres la réhabilitation du stade municipal où nous l’avons accueilli. Ce stade est jusqu’ici, le seul qui peut accueillir des matches nocturnes dans toute la province de Fianarantsoa… »