Antsiranana : Le MFM prêt à aider le régime

Le MFM mettra tout ce qui est en son pouvoir pour aider le régime. Ce, dans la mise en place des régions. Mais pour ce faire, il faut donner les moyens matériels, financiers, juridiques et organisationnels aux chefs de régions.Ces derniers sont désormais responsables quant aux résultats, d'autant plus qu'on a réduit les niveaux.C'était entendu lors de l'intervention de Tamimo, président du parti "Mafana" dans cette partie nord de l'île, au cours de la conférence de presse tenue à la place Kabary.
    Poursuivant ses analyses, l'intéressé a parlé du peuple qui se débat dans l'inflation. D'aucuns n'entrevoient même plus le bout du tunnel, et craignent pour leur avenir. Quoi qu'il en soit, les régions présentent des avantages pour Madagascar. Une opportunité à saisir. En clair, c'est un multiple pôle de développement, non seulement politique, mais aussi économique et social.
    Le "club des 17" qui exclut la capitale se trompe d'époque. La notion d'ethnie est révolue.  Maintenant, on table sur la citoyenneté, à l'instar des 50 États des États-Unis ou de la Communauté Européenne.
    En ce qui concerne la délégation spéciale des provinces, cette structure est condamnée à disparaître. Elle s'occupera de l'administration territoriale. Bref, elle sera interrégionale.
    Sur la question relative à l'amnistie, le MFM réitère sa demande. En clair, il milite, entre autres, pour le retour des exilés politiques. Leur traversée du désert à dos de chameau devrait prendre fin. Terminus, tout le monde descend. Y'a plus rien à voir.

Madagascar tribune 16/10/04 - Narcisse R