Congrès du « Tambatra » les 16-17-18 septembre 2006

Pety Rakotoniaina appelé à se porter candidat

      Interrogé par rapport aux déclarations du Secrétaire d’Etat à la Sécurité publique relatives à un de ses anciens garde du corps, le Maire de la Commune urbaine de Fianarantsoa, Pety Rakotoniaina est formel. « C’est un montage ! Certes il peut y avoir quelque chose de vraie due à des tentations (« adalana ») de la part de la personne incriminée mais je trouve que c’est un montage. Au-delà de ces appréciations, je sais que la voiture de marque Kangoo a été utilisée par Haja, membre de la Délégation spéciale à l’époque en 2002. Depuis plusieurs années, cette voiture est sur cale à Tananarive. Quant à la voiture Nissan, je sais aussi qu’elle a servi à la délégation fianaroise qui est montée à Antananarivo pour souhaiter le nouvel an au président Ravalomanana ».
    Quelque part, Pety Rakotoniaina croit que le fait d’associer son nom à cette affaire a un relent de politique. « Quoi qu’il en soit, souligne-t-il, je ne me sens pas du tout concerné par cette affaire. » En réalité, il se prépare plutôt à la tenue du Congrès national de l’association «Tambatra» qu’il préside, et qui va se dérouler dans la ville de Fianarantsoa les 16-17-18 septembre prochains.
    Ce congrès national de «Tambatra» sera le summum après les rencontres régionales des diverses structures de cette association qui est née en 2002 après la prise du Palais d’Andohanatady. A l’époque, l’esprit de Tambatra était la réconciliation des populations pour mieux asseoir un développement de l’homme et de la nation. Cet esprit et cette essence sont toujours d’actualité dans ce qui anime l’association qui a pris de l’envergure et s’est enracinée dans toutes les parties de l’île. Pety Rakotoniaina a en effet sillonné toutes les provinces, tous les chefs lieux de Région jusque dans les districts et communes pour créer des sections « Tambatra ». L’association regroupe certes des individus qui ont soutenu et appuyé le KMMR mais aussi des individus qui étaient dans les autres camps, des adversaires ou non à l’époque.
    Ces derniers mois, Pety Rakotoniaina obtient un retour d’ascenseur et on l’appelle de partout, SAVA, DIANA, Analanjirofo, Vakinankaratra, Atsinanana, Bongolava, Boeny, Sofia, Ihorombe, Vatovavy Fitovinany, Atsimo Atsinanana, Anosy, Androy, Haute Matsiatra, Amoron’i Mania, pour qu’il se porte candidat à la présidentielle du 3 décembre prochain. « De Toamasina à Antsiranana en passant par Mahajanga et Toliary et Antananarivo », des délégués des bureaux de l’association Tambatra vont converger vers Fianarantsoa, déclare-t-il, car ce Congrès est crucial. Outre l’examen de l’actualité nationale et internationale, l’examen du « raharaham-pirenena » politique, économique, sociale, il sera question de disséquer les candidatures et la candidature à la présidentielle. »
    On notera que les femmes « Tambatra » du Vakinankaratra, des ex-KMMR du Vakinankaratra ont déjà exigé et non plus souhaité la candidature de Pety Rakotoniaina. Les « Tambatra » de Haute Matsiatra et Amoron’i Mania ont décidé qu’il ne sera plus question de soutenir un candidat mais d’avoir son candidat et de le proposer pour briguer la Magistrature suprême. Des membres de « Tambatra » trouvent en effet que Pety Rakotoniaina est l’homme idoine car il est clair et net, il est issu de la masse populaire, de la paysannerie et qu’il est plus que Docteur en Droit car il a déjà plusieurs mandats législatifs à son actif. Réagissant par rapport à la question relative au MFM dont il est membre, il renvoie la question au staff dirigeant de ce parti et au président national Manandafy Rakotonirina qui ont la haute main sur le parti. « Je ne peux parler que du Tambatra dont je suis le président » indique-t-il.
    Bref, près de 3800 délégués « Tambatra » sont attendus à Fianarantsoa lors de ce Congrès national. Quand on croit savoir que le président Ravalomanana descendra dans cette ville le 15 septembre prochain pour inaugurer le Gymnase couvert promis depuis longtemps, on s’interroge sur l’affluence d’autant que pour les « Tambatra » de Fianarantsoa Haute Matsiatra, hôtes de la rencontre, les délégations par fokontany ne manquent pas.

Madagascar Tribune 28/08/06