Conseil national des jeunes
Le séjour a tourné en faveur de Pety Rakotoniaina

Le Conseil national des Jeunes a tourné en faveur de Pety Rakotoniaina. Désemparés, dans le doute et ne sachant à qui se fier dans cette « politique » et cette « démagogie » qu’on n’a cessé de leur offrir, quelques jeunes leaders de leur patelin qui ont participé au Conseil national de la Jeunesse ont pris leur destin en main et choisi leur camp. Des jeunes viennent grossir les rangs de Pety R. aux côtés du Général Andrianafidisoa.

      Le pouvoir déçoit ! C’est l’impression qui s’est dégagée à la rencontre de ces jeunes qui ont été appelés par le gouvernement pour une rencontre de 3 jours des jeunes leaders issus des 111 districts et des 22 régions. Nombre d’entre eux ont en effet rejoint le candidat Pety Rakotoniaina hier au Castello Motel et ont décidé de faire une déclaration de soutien en faveur du candidat de “Tambatra” contrairement à ce à quoi on aurait du s’attendre - c’est-à dire à un soutien au pouvoir en place et à son candidat, Marc Ravalomanana.

    Au frais de l’Etat...pour Pety R.
    Ces quelque 220 jeunes - des universitaires, des élèves mais aussi des jeunes diplômés encore à la recherche d’un emploi ou à la tête de micro-entreprises, ont été mobilisés par le gouvernement pour la stratégie de lutte contre le SIDA. Mais apparemment, le Conseil ne les a pas satisfait. Ils ont été voir le candidat de “Tambatra” pour s’enquérir directement des programmes de Pety Rakotoniaina en général et des programmes en faveur de la jeunesse et du monde rural en particulier.
    “...tsy nananam-binanto”
    Persuadés des grandes orientations et des principes défendus par le président de “Tambatra”, candidat à la présidentielle du 3 décembre 2006, ces jeunes issus du Conseil national de la Jeunesse, invités dans la capitale par l’Etat et au frais de l’Etat, ont décidé d’apporter leur soutien à Pety Rakotoniaina. Ainsi ils ont aussitôt demandé et appelé les jeunes à s’organiser en faveur du candidat de “Tambatra”. L’unique jeune fille de cette délégation de jeunes venue au Castello Motel a clotûré la conférence de presse de soutien à Pety Rakotoniaina par un prêche.
    Interrogés par la suite sur les raisons de cette décision en faveur d’un adversaire tel Pety Rakotoniaina, nombre de ces jeunes nouvellement adhérents à “Tambatra” ont souligné leur désaffection pour M. Ravalomanana. “Tsy nananam-binanto ity fitondrana ity”, ont-ils affirmé; ce qui signifie, que c’est un régime qui n’a pas donné des petits comme ils l’ont escompté depuis. Dès lors, ces jeunes ont convenu de faire la propagande Pety Rakotoniaina là où ils se trouvent et où ils devront rentrer.
    On doit aujourd’hui reconnaître que les grognes et récriminations des jeunes qui ont été à plusieurs reprises appelés dans la capitale pour telle ou telle rencontre étaient quelque part fondées. On se souvient que, voici déjà quelques mois, des jeunes avaient grogné parce qu’ils n’avaient pratiquement que faire des séjours tous frais payés par le gouvernement car ils voulaient autre chose. Ils s’attendaient à des choses concrètes plutôt que des bla-bla.

  Madagascar Tribune  28/10/06 - RAW