Ex-KMMR Vakinankaratra
« On réclame la candidature de Pety Rakotoniaina ! »

      Il n’y a pas pour l’instant de candidats déclarés, qui soient persuasifs et qui conviennent aux esprits et aux vues de cette centaine de personnes, déléguées par leur clientèle respective, à rencontrer la presse samedi dernier dans la grande salle de l’hôtel Diamant, Antsirabe. C’est pour exprimer leurs souhaits qu’ils ont tenu à faire cette conférence de presse. Il y eut les délégués de l’association des femmes « Tambatra » du Vakinankaratra, les femmes chômeurs également, les femmes paysannes, notamment des jeunes paysannes. Les hommes, militants « Tambatra » aussi étaient là mais ont préféré donner la parole aux ex-KMMR : des jeunes, des moins jeunes et des vieux qui avaient été au front dans les barrages et à Andohanatady. Selon un responsable ex-KMMR qui y a exposé leurs points de vues, des contacts et tractations ont été engagés avec d’autres anciens KMMR mais qu’ils ne peuvent attendre et c’est pourquoi ils ont pris cette initiative de réclamer la candidature de Pety Rakotoniaina, ex-KMMR lui aussi et aujourd’hui président national de l’association « Tambatra ».
    En fait, cette réapparition des ex-KMMR s’explique. C’est l’expression de la volonté de changements qui s’est traduite dans la crise 2001-2002, nous fait-on comprendre. Appartenant à plusieurs partis et épousant une idée commune qui est celle du changement radical pour une liberté des initiatives, des compétences, des capacités et dans le respect de la justice et l’équité et dans une absolue honnêteté intellectuelle (Fahamarinana sy Fahamasinana) ils ont adhéré au comité de soutien à Marc Ravalomanana. Etant donné que ce n’était pas un parti politique, aucune discipline de parti n’était en vigueur si bien que le KMMR fut dissout après le succès de la lutte. Chacun est aujourd’hui libre, trop libre et c’est pour rappeler cette vision, cette idée qui a rassemblé les uns et les autres que les organisateurs de la rencontre avec la presse ont évoqué les engagements pris à cette époque. A les croire, ils ont engagé le pays dans une aventure présentée comme magnifique, ils ont promis monts et merveilles mais que la concrétisation ne satisfait pas. Autrement dit, ils demeurent profondément attachés aux valeurs et visions véhiculées et pour lesquelles ils avaient soutenu Marc Ravalomanana et combattu à l’époque. C’est au nom de ces valeurs et visions qu’ils font référence au ex-KMMR et qu’ils demandent à un des combattants à se porter candidat le 3 décembre.
    Ravalomanana a été élu
    Par rapport aux autres ex-KMMR, tel le RPSD Vaovao ou les Pierre Tsiranana, ces ex-KMMR du Vakinankaratra qui exigent la candidature de Pety Rakotoniaina, justifient leur position de la manière suivante : ils ne sont pas de ceux qui renient ce qui a été fait en 2001-2002 mais surtout ils confirment l’élection : Marc Ravalomanana a été élu à la majorité absolue dès le premier tour de l’élection. Aujourd’hui, vu les performances du régime et les candidatures déclarées, ils ont choisi Pety Rakotoniaina pour ses qualités, sa détermination, sa politique du « Tambatra » mais aussi parce que c’est un fils de paysan qui connaît les problèmes des petits ménages et qui s’en préoccupe à tout instant. En tout cas, ces ex-KMMR du Vakinankaratra invitent les ex-KMMR de toutes les parties de l’île et ils ont insisté, à réclamer la candidature de Pety Rakotoniaina à la présidentielle. Ils n’ont pas manqué de faire un clin d’œil à ceux qui, en son temps, étaient de l’autre bord à épouser leur point de vue et à étoffer les rangs de ce qui appellent à cette candidature de Pety Rakotoniaina.
    Quelque part, cette conférence de presse du samedi après-midi était un retour d’ascenseur en faveur de Pety Rakotoniaina. Après une tournée d’officialisation de son association « Tambatra » à travers l’île, les associations « Tambatra » lui rendent la monnaie. Une stratégie politique qui rapporte

RAW

Madagascar Tribune 31/07/06