Commune urbaine de Fianarantsoa : Pety Rakotoniaina confirmé maire

Une salle comble et sans doute comblée avec l’annonce officielle de l’élection de Pety Rakotoniaina comme premier magistrat de la ville hier jeudi en présence des autorités locales dirigées par le général de Division Randrianarivo Ravelomanga PDS, en la salle d’audience du Tribunal de première instance, une séance présidée par Mme Andrianay Noromalala assistée par les juges et les assesseurs.

Tous les bruits que le nouveau maire ainsi que ses militants ont véhiculé sur la radio du maire pour sensibiliser l’opinion quant à un éventuel détournement de voix ou à une tentative de bouleverser les résultats, sont effacés. Les vifs applaudissements qui marquaient l’ambiance ont vite fait d’oublier les formes de pressions exercées avant cette proclamation officielle. La présence massive mais discrète des forces de l’ordre à part les éléments non armés qui se trouvaient à l’intérieur de la salle, a dissuadé les possibles trublions qui composent toujours une telle assemblée si bien qu’une haie d’honneur garnie a été créée dans le calme pour laisser passer les autorités d’abord et surtout le nouveau maire Pety Rakotoniaina.

L’atmosphère étant surchauffée à cause des dégâts provoqués dans la journée par les lycéens en mouvement au collège St François Xavier, Mme le président a singulièrement et intelligemment abrégé la cérémonie avec une lecture rapide du jugement. De toutes les façons, l’ambiance était focalisée sur Pety Rakotoniaina que… les autres résultats semblaient avoir au sein du public, une importance particulière alors que la situation de Manakara était aussi sinon plus intéressante dans la mesure où le scrutin était annulé pour diverses violations de la législation en vigueur. Selon Mme le Président en aparté avec les journalistes, plusieurs infractions ont été constatées après contrôle des documents. Il y a eu des votes de mineurs, des rajouts qui n’ont pas été arrêtés, des procès verbaux qui ne sont pas parvenus bref des éléments qui pouvaient bouleverser totalement le choix des électeurs. L’unique alternative qui puisse rétablir la situation passait impérativement par une annulation. A ce jour, le tribunal a reçu 15 requêtes. Seules 7 sont recevables, précisait Mme le Président.
Mais au vu des résultats des 9 communes urbaines de la Province autonome de Fianarantsoa moins une avec l’annulation de Manakara, le Tim a obtenu 4, le Tambatr’i Fianarantsoa 1, Avi 1, Leader Fanilo 1, l’Association des opérateurs économiques de Farafangana 1. On apprenait du sénateur Velonaody Fabien que le nouveau maire Tim de Vangaindrano est décédé. Il va sans doute falloir refaire une nouvelle élection. Autre situation intéressante à suivre dans cette commune c’est le nombre très serré des membres du conseil municipal avec 4 indépendants, 4 Leader Fanilo, 4 Tim, 3 Mami et respectivement 1 pour le Avi et le Rpsd vaovao. Ainsi on prévoit des délibérations très discutées et chaque décision fera certainement l'objet d’intenses débats du moins ce que tout le monde l’imagine.

Victor Otonia