Pety Rakotoniaina: « Je souhaite qu’il y ait un débat à l’échelle nationale »

Après le débat entre les 3 candidats (le représentant du candidat M. Ravalomanana, Pety Rakotoniaina et Herizo Razafimahale) organisé par l'Archidiocèse de Fianarantsoa voici quelques jours, le maire de Fianarantsoa et candidat à la présidence réagit. Il n'est pas à sa première rencontre avec autant de publics d'intellectuels et de jeunes car Pety Rakotoniaina avait été, tout au long du Congrès national du SECES, également sollicité à participer aux débats.

      Interrogé après le débat entre les 3 candidats qui s’est tenu dernièrement à Fianarantsoa, Pety Rakotoniaina nous a livré ses réactions à chaud concernant cet événement.
    Ainsi le maire de Fianarantsoa, après avoir salué l’initiative de l’archidiocèse, a souhaité que de tel débat soit repris par l’Etat central et qu’il puisse être relayé à l’échelle nationale. « Un souhait qui ne se réalisera pas sous ce régime » déplore le candidat Pety Rakotoniaina. « Toutefois, je souhaite que l’église catholique qui en a les moyens, le fasse à l’échelle du pays, car cela est nécessaire et utile pour éclairer l’opinion des électeurs quant à la compétence et aux capacités personnelles de chaque candidat, ainsi que pour que chacun d’eux puisse expliquer directement sa vision des affaires publiques », a déclaré le maire de Fianarantsoa.
    En ce qui concerne la forme, Pety Rakotoniaina aurait voulu que cela ait été un véritable débat au lieu de cette séance de question-réponse où les différences de points de vue entre les candidats n’ont pas pu être traitées à fond, chacun se cantonnant de répondre de son côté sans qu’il y ait un véritable affrontement des idées.
    Quoi qu’il en soit, le candidat du Tambatra estime louable ce premier pas de l’église catholique pour assister et éclairer l’opinion publique en cette veille d’élection.

Recueillis par Randria N

Tribune 20/10/06