Pety Rakotoniaina « Tambatra est plus que confiant ! »

      Interrogé quant à ce « duo » dont parle le Général Andrianafidisoa avec lequel il a tenu une conférence de presse samedi dernier, le candidat Pety Rakotoniaina est clair. "Il n’y a qu’un seul candidat en la personne du président de Tambatra. Je vois dans ce geste du Général Andrianafidisoa un soutien de taille qui confirme la force de “Tambatra” et sa volonté d’aller de l’avant. Il faut reconnaître que le Général Andrianafidisoa a beaucoup fait pour ce régime, comme je l’ai avoué depuis fort longtemps lors de la cérémonie “Tambatra 2002” à Andohanatady. Je l’ai félicité et décoré avec les autres qui nous ont prêté main forte. Mais la lutte n’est pas terminée car lui et moi trouvons que nombre de principes pour lesquels nous avons combattu sont ignorés et que malgré toutes les initiatives prises par ce régime Ravalomanana, les déceptions sont nombreuses. À mon avis, “Tambatra” est aujourd’hui en plein dans son “rassemblement” pour prendre la conduite du pays dans une plus grande sérénité autant pour les anciens protagonistes de la crise 2002 que pour les anciens spectateurs des événements”.
    En tout cas, Pety Rakotoniaina a une vision plus naturelle de la nation. Il y voit des acteurs qui ne demandent qu’à être encouragés et considérés. Il voit des «Karana», des Chinois, des « Borizano », des “mpila ravinahitra” et des “teratany”, tous des opérateurs en puissance qui ne s’investissent pas entièrement par carence de sérénité.
    “Loin de susciter des appréhensions, l’arrivée du Général Andrianafidisoa dans le camp de “Tambatra” rassure dans la ligne de conduite politique et l’image du candidat”, souligne Pety Rakotoniaina. Ceci dit, les tâches à entreprendre sont encore énormes remarque Pety Rakotoniaina qui réitère que ce ne sont pas les ressources humaines qui font défaut au pays mais c’est la volonté politique et le sens politique de la Nation chez nos dirigeants successifs qui n’existent pas. « J’ose dire que tous nos dirigeants ont davantage pensé à leurs intérêts propres, plutôt qu’à ceux de la Nation », conclut-il. Jusqu’ici, les réalisations du régime Ravalomanana sont équivoques et le plus souvent sont clairement en faveur d’une minorité, signale-t-il. Sans doute que le cursus politique n’est pas assez étoffé, fit-il comprendre.

 Madagascar tribune 23/10/06 - RAW