Pety Rakotoniaina : Personnage rusé…

Pety Rakotoniaina, le maire de Fianarantsoa, est un personnage rusé et perspicace qui sait faire la promotion de ses thèses. Lors de la rencontre politique du palais d’Iavoloha de lundi dernier, il eut tout le loisir de développer au micro ses propositions concernant le prochain scrutin présidentiel. Il s’agit d’abord de l’instauration d’une commission électorale indépendante pour prendre en charge l’organisation du scrutin. Ensuite, de la remise d’un extrait de la liste électorale à chaque délégué de candidat.


Puis de l’extension de la période de la campagne électorale à deux mois, au lieu de 21 jours actuellement. Comme l’homme fourmille d’idées, il fut interrompu par le président de séance, Rajemison Rakotomaharo, au bout de dix minutes pour avoir dépassé le temps imparti. Pety Rakotoniaina tempêta au micro puis quitta la salle avec fracas. En fait, il savait qu’il ne perdait rien, mais gagnait bien au contraire en claquant la porte. Car au dehors, une foule de journalistes attendait impatiemment le compte-rendu des organisateurs.
 Ces gens de presse avaient assisté aux discours d’ouverture, puis avaient été priés d’évacuer la salle pour permettre aux discussions de se dérouler. Dès que Pety Rakotoniaina mit les pieds dehors, il fut entouré par des journalistes avides de nouvelles qui lui tendirent leurs micros. Il put  donc s’étendre à deux reprises sur ses thèses électorales, une première fois devant les autorités politiques et leaders de parti, et une seconde fois devant la presse à l’intention du grand public. Le soir, on le vit et l’entendit longuement sur les chaînes audio-visuelles. Notons que quand on demanda à la presse d’évacuer la salle, Pety Rakotoniaina s’est élevé contre la décision au nom de la transparence, en vain. Il savait donc qu’il serait bien accueilli au dehors…

La rédaction  Gdi 31-05-2006