Rakotovazaha Olivier

« La transition devrait commencer au Sénat ! »

      Des partis politiques, en majorité de l’opposition, ont été représentés hier à l’hôtel Panorama lors de la cérémonie de clôture de la 30e anniversaire de l’AREMA. Comme d’usage, ces invités ont eu leur représentant à la parole. C’est le Mafana Olivier Rakotovazaha qui a accepté d’assumer cette responsabilité. Il a d’emblée souligné que pour le MFM, il faut des partis d’opposition comme l’Arema pour qu’il y ait une vraie démocratie. Ensuite, ce numéro deux du parti de Manandafy Rakotonirina a félicité la résolution du conseil national de l’Arema qui prévoit la mise en place de la Transition avant toute élection. L’orateur, connu pour son franc-parler, a martelé que la mise en place de cette transition devrait commencer au Sénat où l’Arema, qui représente la majorité absolue, peut faire pression sur le régime Ravalomanana.
    Olivier Rakotovazaha est allé plus loin en faisant remarquer que tous ceux qui ont propulsé au pouvoir Ravalomanana en 2002 sont actuellement mis sur la touche. « Actuellement, Marc Ravalomanana dirige le pays avec des gens de l’Arema », a-t-il laissé entendre. Bref, un discours-réalité prononcé pour épingler indirectement les sénateurs Arema qui semblent cautionner le régime Ravalomanana par leur inertie.

Madagascar Tribune 20/03/06