Tambatra :Pety à Antsiranana

Pety Rakotoniaina se hasarde maintenant hors de la province de Fianarantsoa. Samedi dernier, il était à Antsiranana pour mettre en place l’antenne de « Tambatra » pour la région Diana. La cérémonie s’est déroulée dans la salle des fêtes de l’Hotel de ville d’Antsiranana, devant un important public d’adhérents et d’invités. Le bureau régional de « Tambatra » dans le Diana comprend surtout des notabilités locales, venant de partis politiques, d’associations sans but lucratif, de groupements de société civile ou d’entités liées au culte, chrétien ou musulman.Après avoir pendant plusieurs mois axé ses efforts sur l’extension de «Tambatra» dans la province de Fianarantsoa, Pety Rakotoniaina a fait une première incursion dans une autre province, lors de cette descente à Antsiranana.
Lors de son intervention au micro à Antsiranana, il a entre autres plaidé pour le pardon afin que les dissensions nées de la crise de 2002 ne traînent pas outre mesure. Il a également milité pour une décentralisation qui permet effectivement une participation active des fils de la région au développement national. Pour le « Tambatra », il importe de mettre en place un véritable lobbying pour défendre les actions entreprises en mettant en exergue les mobiles économiques locales.
On apprend que dans les prochaines semaines, Pety Rakotoniaina assistera sur place à la mise sur pied des bureaux régionaux de la Sava (Nord-est), du Boéni (Ouest) et du Bongolava (Moyen ouest). C’est dire que
« Tambatra » s’étend, fait son petit bonhomme de chemin et pourrait à terme couvrir tout le territoire national. A Antsiranana comme dans la province de Fianarantsoa, des groupes de partisans ont exprimé leur vœu de voir Pety Rakotoniaina se porter candidat à la prochaine élection présidentielle. Le maire de Fianarantsoa a enregistré ces souhaits, mais n’a pas encore dévoilé au micro ses véritables intentions…

La rédaction

Gdi 26-02-2006